La Cession

 

La Coordination s’est d’abord battue pour obtenir une mission contractuelle visant à réaliser le diagnostic du groupe LAPEYRE et à bâtir un plan de redressement pour le groupe LAPEYRE et ses filiales.

La Coordination s’est ensuite battue pour écarter les fonds dits vautours (Voir lettre PA du 12/05/2020). En la matière, la bataille n’est pas encore gagnée.

La Coordination a enfin soutenu la démarche visant à permettre aux salariés d’avoir le plus large choix possible de repreneurs.

En ce sens, la Coordination a demandé à SAINT GOBAIN d’autoriser par écrit le cabinet ALTINEA et les CSE à rechercher des partenaires financiers. (Voir lettre PA du 20/05/2020)

La Coordination a reçu la réponse suivante. (Voir réponse du 25/05/2020)

La Coordination a ensuite relancé la direction avec le soutien de 9 CSE sur 14. (Voir lettre PA du 08/06/2020)

Suite au choix de MUTARES et son projet mortifère, la coordination a une nouvelle fois demandé à P.A DE CHALENDAR de changer de repreneur, sachant que trois autres projets existent (voir lettre PA 09/02/2021).

Suite aux conclusions du cabinet ALTINEA sur le projet de MUTARES, la Coordination a interpellé une nouvelle fois P.A DE CHALENDAR et B.BAZIN afin qu'ils cessent ce projet (voir lettre du 24/03/2021).

Suite aux conclusions du cabinet ALTINEA sur les offres de VERDOSO et CEVITAL, la Coordination a demandé à P.A DE CHALENDAR et B.BAZIN de retenir l'offre de CEVITAL sous certaines conditions (voir lettre du 15/04/2021).

La Coordination va rester vigilante jusqu’à la fin de la procédure afin que le repreneur choisi soit le plus sérieux possible et que le projet soit le plus acceptable socialement et le plus porteur d’avenir pour nos entreprises et nos emplois.